Florent Jean (Ferrari 430 GTC ex-Trottet Racing) : « Ces années-là me parlent »

Revoir en piste à Barcelone la Ferrari 430 alignée en 2009 par Trottet Racing en International GT Open revêt un sentiment particulier. Il y a 10 ans, Marcel Fässler et Joël Camathias raflaient le titre sur ce même tracé de Barcelone. La Ferrari 430 GTC, qui porte toujours les couleurs d’Endurance-Info, est maintenant la propriété de Florent Jean, le père de Pierre-Alexandre, pilote CMR sur une Alpine A110 GT4.

Il y a peu de temps encore, cette Ferrari était exposée au Musée de l’Automobile de Monaco. On pensait donc que cette 430 GTC à la livrée si particulière allait terminer ses jours bien loin des circuits. C’était sans compter sur son propriétaire qui n’avait absolument pas l’intention de laisser son bijou à l’abri de la piste.

La nouvelle série Endurance Racing Legends a séduit Florent Jean dont la partie technique est suivie par CMR de Charly Bourachot. Pur passionné de sport automobile, Florent Jean a bien débuté la saison avec deux podiums de catégorie GT2B décrochés à Espiritu de Montjuïc. La Ferrari 430 GTC, chère à François Trottet, va connaître une seconde vie.

« J’avais envie d’une voiture de course assez récente et cette Ferrari 430 GTC s’est vite imposée », nous a confié Florent Jean à Barcelone. « Ces années-là me parlent. Je suis né en 1969, donc toutes les autos qui roulent dans le championnat me rappellent quelque chose. C’était de bien belles années sur le plan de la compétition automobile. J’attendais la création d’un championnat pour ce type d’autos. Selon moi, la formule est parfaite avec un mélange de voitures intéressant. C’est génial de les voir rouler sur un circuit. » 

Plutôt habitué à piloter des autos historiques, Florent Jean découvre un nouvel environnement avec cette 430 GTC : « Cette auto est vraiment plaisante à piloter. Tous les pilotes qui ont roulé sur une 430 GTC m’en ont dit que du bien. C’est une vraie voiture de course qui plus est avec une livrée plutôt unique. »

Trottet Racing avait concocté une livrée plutôt originale pour la saison 2009 et son propriétaire actuel n’a absolument pas envie de la changer : « La déco est unique et je tiens à la garder telle qu’elle est. Si elle a été révisée, il était hors de question d’ôter les quelques rayures présentes sur l’arceau. Il faut qu’elle garde un côté d’origine. »

L’écurie suisse de François Trottet n’est plus active sur les circuits depuis ce titre en 2009. La Ferrari a été vendue dans la foulée du sacre si bien que Florent Jean est le troisième propriétaire du dernier châssis 430 GTC bichonné par Michelotto en 2009 pour aller chercher le titre GT Open. « C’est le châssis le plus évolué », précise Florent Jean. « La Ferrari 430 GTC a marqué son époque car elle fait partie intégrante du renouveau de la marque en GT. »