Elle est rouge, elle est à vendre et elle a un lien avec Bernie Ecclestone et Led Zeppelin

Lancée en 1954, la Jaguar D-Type s’est rapidement imposée sur les circuits avec une victoire aux 12 Heures de Sebring 1955 grâce à Mike Hawthorn et Phil Walters. Dès 1954, Duncan Hamilton et Tony Rolt terminaient à la deuxième place des 24 Heures du Mans sur une D-Type engagée par Jaguar Cars Ltd. Le constructeur britannique proposait la D-Type pour la course et la XKSS pour la route.

Un violent incendie à Coventry dans l’usine Jaguar le 12 février 1957 a détruit cinq D-Type. La production de la D-Type est de 17 voitures officielles, dont 11 à nez long, et 54 ‘nez court’ pour les clients.

RM Sotheby’s met en vente le châssis D-Type XKD 518 dans une vente en Arizona le 22 janvier prochain. L’auto a été livrée chez le revendeur Jaguar British Leyland Henlys le 29 décembre 1955 dans sa robe rouge.

Bernie Ecclestone a fait l’acquisition de la Jaguar avant de la revendre au pilote Peter Blond qui a disputé plusieurs courses en Angleterre. Le châssis XKD 518 est passé entre pas mal de mains, dont celles de Peter Grant, manager de Led Zeppelin. Depuis 1982, la D-Type est aux Etats-Unis où elle a retrouvé sa couleur rouge d’origine après un vert anglais durant une partie de son histoire. Tout l’historique du châssis est connu.

Pour acquérir cette Jaguar, il faudra tout de même débourser une grosse somme d’argent. Le prix de cette Jaguar D-Type est estimé entre 5,7 et 7,5 millions de dollars.