Brian Redman (part 1) : “Le Mans reste une très grande déception…”

Brian Redman possède l’un des plus beaux palmarès de l’histoire de notre discipline favorite, en ayant remporté des victoires partout à travers le monde. Il compte 53 succès à son compteur. Pourtant, en quatorze participations à l’épreuve mancelle, il ne l’a jamais gagnée, bien qu’ayant été à plusieurs reprises en tête de la course.

Il fait partie de cette catégorie de pilotes que les britanniques appellent « the most famous driver to have never won.. » tels Stirling Moss, qui n’a jamais été Champion du Monde de F1, ou notre Bob Wolllek qui, lui non plus, n’a jamais remporté les 24 Heures du Mans. Brian Redman a été membre de toutes les meilleures équipes d’usine de l’époque et a eu les coéquipiers les plus prestigieux tels Jacky Ickx, Jo Siffert ou Hurley Haywood, pour n’en citer que quelques-uns.2_LM85040-U03Brian Redman a également été un des protagonistes du mythique film “Le Mans”, une bonne part du film étant centrée sur la Porsche 917 Gulf #20 (de Steve McQueen alias Michael Delaney dans le film) que pilotaient le Britannique et Jo Siffert aux 24 Heures du Mans 1970. Quelques années plus tard, Brian Redman acheta cette Porsche 917 qu’il revendit plus tard à Richard Attwood, vainqueur de ces 24 Heures du Mans 1970 avec Hans Herrmann!

1970-07Vous avez remporté toutes les plus grandes courses d’endurance : les 24 Heures de Daytona (trois fois), les 12 Heures de Sebring (deux fois), la Targa Florio, les 1000 Km de Brands Hatch, du Nürburgring, et beaucoup d’autres. Cependant, vous n’avez jamais gagné au Mans bien que ayez participé quatorze fois à l’épreuve française. Est-ce que cela a été une de vos plus grandes déceptions au cours de votre carrière ?

« Oui, oui et oui ! Gagner les 24 Heures du Mans, c’est le but ultime pour tout pilote. J’ai été en tête de la course à plusieurs reprises, mais je n’ai jamais remporté cette épreuve. Une très grande déception ! C’est douloureux de savoir que Le Mans est la seule grande course du Championnat du Monde qui manque à mon palmarès, et le seul fait de le dire me fait encore mal. »

Vous êtes membre du « Club des Pilotes des 24 Heures du Mans ». Est-ce très important pour vous ? Comment considérez-vous le Club ? Est-ce simplement une question de nostalgie, l’opportunité de rencontrer quelques camarades, ou bien le Club pourrait-il être un lien entre le passé, le présent et le futur ?

« Pour moi, le Club des Pilotes des 24 Heures du Mans est principalement un moyen de rencontrer des amis pilotes du passé. Bien sûr, il pourrait et il doit être un lien entre le passé, le présent et le futur. »

Le Mans était-il quelque chose de particulier pour vous ? Pouvez-vous le comparer à Daytona et à Sebring ?

« Oui, Le Mans, c’est une ambiance particulière, on ne peut la comparer avec Daytona ou Sebring où les fans viennent principalement pour faire la fête. J’ai vu quelques scènes très sauvages à Sebring. Les pilotes étaient avertis que s’ils étaient victimes d’une casse, ils ne devaient pas essayer de rentrer à pied en passant par l’infield ! »

HAV-5255Quels sont vos meilleurs souvenirs du Mans ? Les plus mauvais ?

« La plupart de mes souvenirs des 24 Heures du Mans sont des déceptions. Les meilleurs souvenirs sont la fois où, avec Jo Siffert, nous étions en tête de la course avec plus de quatre tours d’avance avec la Porsche 917K Gulf John Wyer en 1970 ainsi que celle avec Jacky Ickx et la Ferrari 312 PB. Le pire, c’est de ne pas avoir été à l’arrivée avec ces deux voitures. J’ai de très bons souvenirs avec l’Aston Martin AMR1 en 1989. Même si nous n’avions aucune chance possible de succès, que nous étions plus de cinquante kilomètres/heures moins vite dans la ligne droite des Hunaudières que les Jaguar ou les Mercedes, nous avons néanmoins pris beaucoup de plaisir.»

6_LM1989_Aston_Martin_18“A part ça, j’ai de très bons souvenirs, de l’Hôtel de France à La Chartre-sur-le-Loir, où en 1970 les mécaniciens ramenaient la Porsche 917 K à la fin de chaque journée par la route pour son entretien!

HoteldeFrance.tiffEn 1978, nous sommes allés dîner le mardi soir au Restaurant de la Gare à Château-du-Loir où le propriétaire nous a offert du Cognac après dîner et nous a invité à visiter ses caves et à jouer aux boules ! Ce que nous avons fait le jour suivant ! »

7_Redman_LaChartre

Vous avez fait partie des équipes d’usine Porsche, Jaguar et Aston Martin, et même Matra (photo ci-dessous). De votre point de vue, quelle était la plus forte ?

69_1K_009_N_w(6)« Il n’y a aucun doute sur le fait que Porsche avec la 908 Spyder spéciale longue queue, les 917, 935, 936 et 962 était la meilleure équipe. Les réussites techniques, les essais, les performances et la fiabilité étaient sans égal. »

HDI-44069(photo : Porsche 908 / 02 avec Jo Siffet, Le Mans 1969, abandon)

A suivre…