Avec la 911 ‘997’, Porsche lâche la cavalerie…

2006, 911 Carrera 4, Typ 997, 3,6 Liter, Generationen

Au fil des années, les versions de la Porsche 911 se sont développées, si bien qu’en 2004, pas moins de 24 variantes composaient la gamme. Avec l’arrivée de la 997, le look de la 911 s’est encore dynamisé. La largeur des modèles S, GT et Turbo augmentait de 44 mm. La 911 type 997 se distinguait des précédents modèles par ses phares ronds en verre, marquant le retour d’un élément de style important sur la 911. La nouvelle face avant présentée en juillet 2008 comportait des phares bi-xénon et des feux de jour à LED.

La partie technique n’a pas été oubliée avec de nouvelles références. Le moteur six cylindres de 3.6 litres de la Carrera produisait initialement 325 chevaux. L’alésage du cylindre a été augmenté de 3 mm sur les modèles S. Avec sa cylindrée de 3,8 litres, ce moteur devenait le plus gros de la 911 de série. L’injection directe permettait une nette diminution de la consommation de carburant malgré des performances en hausse. La version 3,6 litres développait 345 chevaux, la 3,8 litres 385 chevaux. La nouvelle 911 Carrera GTS, qui comblait l’écart entre les modèles S et la GT3, produisait 408 chevaux.

L’offensive technologique profitait également à la 911 Turbo qui était équipée d’un turbo à géométrie variable. Le passage au 3,8 litres combiné à l’injection directe permettait un saut à 500 chevaux. La 911 Turbo S passait même à 530 chevaux via une transmission à double embrayage à sept rapports. Seule la 911 GT2 RS était plus puissante avec ses 620 chevaux.

Porsche proposait aussi quelques éditions spéciales, dont une 911 Sport Classic. Chacune des 250 unités a trouvé preneur en seulement 48 heures. La 911 Speedster, qui développait 408 chevaux, était proposée à 356 unités. La 911 Turbo S Edition 918 Spyder a été conçue pour réduire le temps d’attente des futurs propriétaires de la nouvelle 918 Spyder. Seuls 918 clients ont été livrés.Porsche a produit 213 004 autos de type 997 entre 2004 et 2012.