Focus sur la Gulf Mirage M6

Notre voiture est la M601, prototype original de la Mirage M6 engagée par JWA Gulf Racing entre 1972 et 1974. Elle a disputé les plus grandes courses d’endurance au monde, les 12 heures de Sebring, les 24 heures de Daytona (pôle position), les 1000 km du Nurburgring, les 500 km d’Imola (vainqueur) et les 9 Heures de Kyalami.

J.W.Automotive Engineering (JWA) a été créé en janvier 1967 dans le but de combler un vide dans le championnat du monde des constructeurs de la FIA causé par le retrait de Ford des courses internationales de voitures de sport. La nouvelle Mirage « Lightweight Racing Car M1 » était basée sur le concept de la Ford GT40 avec une carrosserie modernisée, légère et plus aérodynamique. Pour rendre hommage à leur principal sponsor, Gulf Oil Corporation, la Mirage a été la première voiture de course à porter la légendaire livrée orange et bleue.

Alors que beaucoup avaient perçu la décision de limiter le moteur 3 litres pour le championnat du monde des constructeurs comme une ingérence malvenue, pour JWA, c’était une opportunité bienvenue. Les Porsche 917 et Ferrari 512 ont été écartées au profit des 3 litres plus agiles comme les nouvelles Mirage M6, propulsé par le légendaire V8 Ford Cosworth 3 litres.

Notre voiture aujourdhui est le prototype M6 original – châssis M601 – qui a été utilisé par JWA-Gulf Racing tout au long de 1972/1973, et piloté avec succès par Derek Bell aux 12 Heures de Sebring, aux 24 heures de Daytona, aux 1000 km du Nurburgring et à la première place aux 500 km d’Imola. Une deuxième place a été obtenue aux 9 Heures de Kyalami aux mains de Bell et James Hunt. Suite à l’implication accrue de Gulf dans le sponsoring de l’équipe, la voiture a été améliorée et modifiée pour devenir la première GR7 en 1974, renumérotée GR701.

Les courses se sont poursuivies avec des podiums dans toute l’Europe – cette auto a marqué plus de points au championnat que tout autre M6/GR7 construites. En 1974 et 1975, la voiture a été conduite avec succès par Derek Bell, James Hunt, Jacky Ickx et David Hobbs.

Aux 24 Heures du Mans 1974, devenue GR7, elle est pilotée par Vern Schuppan et Reine Wisell. Elle se qualifie 3e à l’issue des essais qualificatifs avec un temps de 3:41.200. Malheureusement, la #12 ne termine pas la course, stoppée par des soucis moteur. La voiture sœur, la #11 de Derek Bell et Mike Hailwood, finit, quant à elle, 4e !

Par la suite, JWA se retira de la scène mondial après sa victoire au Mans en 1975 (Derek Bell / Jacky Ickx) et la collection de Mirage a été vendue à un collectionneur privé en Arizona.

Depuis, cette voiture a participé a de nombreuses courses historiques pendant plusieurs années et est éligible pour les événements de sport automobile classique les plus prestigieux et les plus sélectifs du monde y compris Goodwood Festival of Speed, Spa Classic ou encore Le Mans Classic.

Inspiré du texte de présentation de Fiskens Fine Historic Cars qui la met en vente. On a pu voir cette auto lors du dernier salon Rétromobile…

Photos Bruno Vandevelde